Les objectifs climatiques joueront un rôle central dans le nouvel accord de coopération

accord de coopération
Le nouvel accord de coopération entre la Flandre et VEB établit un cadre stratégique pour les cinq prochaines années. Ce cadre comprend des changements importants. Ainsi, la réalisation des objectifs climatiques prend plus d'importance, et la base de données énergétique Terra, ainsi qu'un un réseau de connaissances sur l’énergie, seront développés plus profondément. Ceci devrait conduire à une meilleure prise de conscience et à une plus grande détermination au sein du gouvernement flamand.

Le rôle de VEB dans les objectifs du gouvernement flamand en matière de climat est confirmé dans la mission : « VEB contribue à une gestion de l’énergie plus durable et plus efficace pour le secteur public et à la réalisation de ses objectifs en matière de climat ».

Frederik Hindryckx, CEO : « VEB se veut un catalyseur pour atteindre les objectifs climatiques du secteur public au sens large. Nous sommes très heureux que ce rôle soit confirmé dans cet accord de coopération. La phase de démarrage étant maintenant terminée, nous sommes prêts à aller de l’avant ! »

VEB continuera à développer ses activités sur la base des quatre piliers suivants :
  1. Efficacité énergique : VEB joue déjà un rôle moteur dans le Plan d'Action flamand pour l'Efficacité énergétique, de même que dans plusieurs programmes à grande échelle, principalement dans le secteur des soins de santé (inspection de 1000 bâtiments et soutien à la mise en œuvre des mesures). VEB compte déjà de grandes réalisations à son actif, avec des contrats de performance énergétique et d'autres services énergétiques. La gamme de services s'élargit encore. Dans le cadre de sa mission principale, VEB peut investir et soutenir l’innovation.

  2. Fourniture d’énergie : Depuis fin 2016, le volume de l’électricité a plus que quadruplé pour atteindre 1620 GWh, tandis que celui du gaz naturel octuplait pour atteindre 3315 GWh. La clientèle s’est considérablement élargie avec un large portefeuille de collectivités locales et d’entités des secteurs de la santé, de l’éducation, du logement social, etc., et continuera à recevoir l’attention nécessaire.

  3. Données énergétiques : La plateforme de données TERRA sert non seulement à l’établissement des rapports et à la budgétisation, mais elle jouera également un rôle croissant en matière de sensibilisation et de prise de mesures concrètes dans le contexte des économies d’énergie. 

  4. Réseau d’énergie : Le Réseau énergétique se concentre sur l’élimination des barrières d'ignorance et des frilosités par le biais du partage et de la mise en avant de techniques éprouvées.
 
Selon le ministre de tutelle Muyters, « Aujourd'hui déjà, VEB offre toute une gamme de services énergétiques, mais de nombreux services publics rencontrent encore divers obstacles dans la pratique : manque de ressources, de connaissances spécifiques, de main-d'œuvre, etc. Dans cet accord, nous donnons plus de poids à VEB pour éliminer les obstacles aux économies d’énergie. VEB doit devenir le stimulateur et le facilitateur d'une politique plus efficace en matière d'énergie au sein du Gouvernement flamand ».