Les panneaux solaires sont-ils encore rentables en 2021 ?

panneaux solaires
La réponse est oui, sans l’ombre d'un doute ! Une petite installation reste toujours rentable si votre autoconsommation est suffisante. Pour les installations plus importantes, un retour sur investissement sur moins de dix ans est également possible. Lisez l’article complet pour une réponse plus détaillée.

Comme vous le savez, l’intervention diffère entre les petites et les grandes installations. Pour les petites installations (jusqu’à 10 kVA), vous pouvez obtenir une subvention non récurrente via Fluvius, tandis que les installations plus importantes (plus de 40 kVA) peuvent bénéficier d’appels à projets. Rien ne change pour les installations de taille moyenne. Voici quelques exemples.
 

Petites installations jusqu’à 10 kVA

Avant la suppression du compteur inverseur (qui tourne à l’envers), l’objectif était de stimuler la consommation annuelle. À partir de 2021, l’objectif sera de stimuler une part moindre de la consommation annuelle afin d’obtenir une autoconsommation suffisante. Dans la pratique, les installations seront donc plus petites.

Par exemple, pour une petite entreprise ou organisation qui consomme 12 000 kWh par an, 6 kWp sont désormais proposés avec un rendement annuel d’environ 5 800 kWh. Et ce, afin d’atteindre au moins 50 % d’autoconsommation. Une telle installation coûtera alors 5 600 euros, TVA de 6 % comprise. Une prime de 1 500 euros est encore possible pour ce type d’installation.

Cette organisation économise environ 725 euros par an sur sa facture énergétique, et reçoit 116 euros de compensation pour l’injection (4 centimes/kWh). Au total, dans cet exemple, l’organisation économise 841 euros par an. Attention : le système du gestionnaire de réseau ne permet pas actuellement l’injection pour les compteurs mensuels et automatiques. Pour ce faire, il faudra attendre le MIG 6 en octobre 2021.

Ainsi, une petite installation photovoltaïque est certainement encore rentable, moyennant une autoconsommation suffisante. Le coût de l’installation est amorti en moins de dix ans.
 

Installations plus importantes, supérieures à 40 kVA

Même si vous optez pour une installation plus importante, la rentabilité dépend de l’autoconsommation et du dimensionnement de l’installation.

Prenez l’exemple d’une organisation ayant une consommation annuelle de 220 000 kWh. Sur la base de l’étude de faisabilité, par exemple, une installation de 66 kWp est proposée. L’autoconsommation serait de 77 %. L’installation coûterait environ 54 000 euros, TVA de 6 % incluse. Cela représente une économie de 6 000 euros par an grâce aux économies sur la facture énergétique et aux revenus de l’injection.

Ainsi, même pour les installations plus importantes, un retour sur investissement sur moins de dix ans est également possible.
 

Étude de faisabilité gratuite

Si vous avez des doutes quant à la rentabilité des panneaux solaires pour votre organisation ou entreprise, ne vous inquiétez pas : avec l’Agence flamande pour l'économisation énergétique dans le secteur public (VEB), vous commencez toujours par une étude de faisabilité et une étude de conception gratuites. Vous n’avez pas à comparer les installateurs ou à lancer un appel d’offres : en tant que centrale d'achat, nous l’avons fait pour vous.


Demandez dès à présent votre étude de faisabilité gratuite.