Cherchez votre question

Nous avons déjà rassemblé pour vous un grand nombre de « questions fréquemment posées ». Tapez ci-dessous le terme que vous recherchez.

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, consultez les différentes catégories ci-dessous.

Efficacité énergétique

  • Qu'est-ce que la capacité réactive ? Comment pouvons-nous diminuer notre consommation réactive ?
    Le courant alternatif est celui qui provient de la prise de courant. Les appareils sur courant alternatif demandent toujours plus de puissance que ce qu'ils transforment en puissance active. La capacité restante est ce que l'on appelle la capacité réactive. Un moteur à induction, par exemple, transforme 80 à 90 % en énergie active, et utilise la capacité réactive pour créer un champ magnétique dans le moteur. La relation entre la capacité active et la puissance apparente est le cosinus Phi ou le facteur de puissance. Celui-ci peut donc être au maximum de 1, lorsque l'on est à 100 % de puissance active. 

    Lorsque la puissance réactive est trop élevée et que le Cos Phi est donc trop faible, les pertes de chaleur sont plus élevées et le rendement diminue. L'une des principales raisons pour lesquelles le minimum a été fixé à 0,9 et pour lesquelles aussi les gestionnaires de réseaux infligent une amende en cas de Cos Phi bas, est qu'en cas de valeur basse, la tension augmente dans les câbles, ce qui provoque aussi une augmentation du développement de chaleur au niveau de ces câbles et engendre une charge supplémentaire considérable au niveau des installations de commutation.

    Il existe des manières de ramener le décalage de phase à une valeur acceptable. Cette compensation de Cos Phi se fait essentiellement à l'aide de condensateurs. La VEB attire votre attention sur une consommation réactive conséquente trop élevée, et vous conseille par rapport aux actions qui pourraient être envisagées.
     
  • Qu'en est-il de l'indemnité couvrant les dépenses en cas de projets d'efficacité énergétique ?

    L'indemnité couvrant les dépenses dans le cas de projets d'efficacité énergétique est comparable à l'indemnité couvrant les dépenses dans le cas de livraisons. La VEB recherche toujours la manière la plus efficace d'agir, afin de maintenir l'indemnité couvrant les dépenses aussi faible que possible. Les frais sont répercutés intégralement et communiqués de manière transparente.

  • Qu'est-ce que l'IPMVP® ?

    IPMVP® signifie International Performance Measurement and Verification Protocol. Il s'agit d'une méthode de calcul permettant de déterminer le niveau zéro en fonction de paramètres prédéfinis. Dès que l'un de ces paramètres (par exemple l'occupation, les heures d'utilisation, la fonction…) est modifié, le niveau zéro est recalculé en regard du protocole.

  • Qu'est-ce que la comptabilité énergétique ?

    L'objectif d'une comptabilité énergétique est d'obtenir un aperçu de la consommation d'énergie. Un suivi régulier et une analyse des différents types d'énergie (électricité, gaz naturel et mazout de chauffage) et de la consommation d'eau d'un bâtiment offrent plusieurs avantages, parmi lesquels la détection de consommations anormales, l'identification de mesures permettant d'économiser efficacement l'énergie et la définition aisée du potentiel d'économies.

  • La VEB effectue-t-elle toutes les études d'efficacité énergétique elle-même ?

    La VEB possède toute l'expertise nécessaire en interne pour effectuer elle-même les études – tant les préétudes que les études plus approfondies (par exemple, les mesures de l'état des bâtiments suivant la norme NEN 2767, l'inventaire des installations techniques, etc.). En fonction de la charge de travail et pour garantir un délai rapide, il pourra toutefois être choisi de sous-traiter l'étude.

  • Comment la VEB peut-elle nous aider à gérer plus efficacement l'énergie ?

    L'analyse comparative de la base de données d'énergie peut être une première étape pour examiner l'approche convenant à votre institution. La VEB examine votre stratégie d'énergie dans sa totalité. Votre situation actuelle et celle vers laquelle vous tendez pour l'avenir sont les questions essentielles à se poser à cet égard. En fonction de cela, nous pouvons examiner comment réaliser ces objectifs. Les services d'énergie avec des temps de retour courts et plus longs, mais aussi la possibilité de projets de prestations énergétiques, doivent nous permettre d'aborder votre facture d'énergie. Il n'est pas nécessaire d'être client pour la livraison d'énergie pour solliciter ce service, mais cela facilite toutefois les choses : en tant que votre fournisseur d'énergie, nous disposons de vos données de consommation (actuelles et historiques) et de vos données techniques de raccordement, ce qui nous permet d'analyser plus facilement les données.