Dix ans de la VEB en quelques mots

10 ans VEB
Cette année marque le dixième anniversaire de la VEB.  Au cours de cette période, c’est un beau chemin que nous avons parcouru.  C’est avec plaisir que nous vous emmenons à la découverte de notre histoire.

C’est en février 2012 que VEB a été portée sur les fonts baptismaux sous l‘impulsion d‘Andries Gryffroy et d‘Ingrid Lieten, avec pour objectif principal d‘améliorer l‘efficacité énergétique du gouvernement flamand. Dirk Meire y avait été nommé directeur général.

La VEB a connu un démarrage lent, mais à partir du second semestre 2013, les choses ont commencé à prendre de l‘ampleur. Tous les préparatifs avaient été faits pour le lancement de la VEB en tant que fournisseur d‘énergie à partir de janvier 2015. C’est avec 57 entités publiques flamandes que nous avons abordé cette réunion de lancement.  En 2015 encore, la VEB a été la première à mettre sur le marché un contrat de performance énergétique au sein du gouvernement flamand, pour une approche totale avec garantie d‘économies à l‘hôpital psychiatrique public de Rekem.

Au cours de l‘été 2016, le gouvernement flamand a approuvé le Plan climat de l’Autorité flamande. Ce faisant, le gouvernement a désigné la VEB comme chef de file du Plan d‘action efficacité énergétique. En 2017, les entités publiques centrales ont pour la première fois pu soumettre des projets dans le cadre de ce Plan d‘action, en obtenant de ce fait des subventions pour la mise en œuvre de mesures d‘économie d‘énergie. L‘évolution de la consommation d‘énergie de l’Autorité flamande sera dorénavant suivie dans Terra, l’entrepôt d‘énergie et de données flambant neuf.

Notre plus grand accord sectoriel de coopération à ce jour a été conclu en 2017 : la VEB a ainsi cosigné les engagements climatiques au sein des soins et du bien-être.  Le VIPA (« Fonds flamand de l‘Infrastructure affectée aux Matières personnalisables ») a perçu des moyens du Fonds climatique pour offrir aux établissements de soins et de bien-être des scans énergétiques gratuits. La VEB s’est chargée du contrat-cadre, ainsi que d‘une plateforme de commande et de suivi au sein de Terra.

En octobre 2017, Frederik Hindryckx a pris la direction de la VEB, après une petite année où nous avons eu un directeur ad interim.

À partir de 2018, les services publics ont pu faire réaliser via la VEB des études pour diverses mesures d‘économie d‘énergie, ainsi que sur un système de monitoring et des panneaux solaires. Le suivi des demandes est également devenu plus simple avec l‘arrivée du Portail Efficacité énergétique. À partir de 2020, nous avons également simplifié la désignation d‘un contractant par le biais de nos conventions-cadres.

Pour la VEB et ses clients, 2019 a été l‘année de lancement de différents projets européens. Des remises Elena sont devenues possibles pour bon nombre de mesures d‘économie d‘énergie. Le trajet SURE2050 a également été lancé, offrant à 102 administrations locales et entités centrales des formations et des outils pour développer une stratégie immobilière durable.

Au cours de l‘été 2021, le Gouvernement flamand a approuvé notre plan Relance. Grâce à celui-ci, nous avons pu octroyer un soutien de 20 millions d‘euros pour de nombreuses mesures d‘économie d‘énergie en 2021 et en 2022. Les services publics se sont littéralement rués sur cette offre. 

Entre 2019 et 2021, nous avons mobilisé plus de 112 millions d‘euros d‘investissements dans les économies et la production d‘énergie chez nos clients, répartis sur 299 projets. Nous avons largement dépassé les objectifs Elena.
Aujourd‘hui, nous fournissons pour 5,7 TWh d‘énergie à environ 750 clients gouvernementaux.

Nous sommes fiers de la voie que nous avons empruntée, mais il va de soi que nous allons continuer sur la même lancée.  En 2050, nous saurons si nous avons atteint notre mission principale : une autorité climatiquement neutre.